Docteur Michel DERVILLÉ

Association Les Dervillé et Apparentés

8, rue des baillauds

44700 ORVAULT

( 02 40 63 18 21

- michel@derville.org

: www.derville.org

Madame Nadine de ROTHSCHILD
Aux bons soins des éditions Robert LAFFONT
24, avenue Marceau
75008 PARIS
     
OBJET : réf : Monsieur Stéphane DERVILLÉ
  • - 1848 1925
  • Nantes, le 7 septembre 2001

         
  • Madame,

    Afin de pouvoir prendre contact avec votre famille je fais suite à la suggestion de votre éditeur, que je remercie par ailleurs, en vous faisant parvenir ce courrier.

    Le nom du personnage indiqué dans l'objet de ce courrier a été lié de très prés à votre entourage familial ceci à plusieurs reprises et en particulier auprès de Monsieur le Baron Gustave en 1907 comme collègue au Conseil d'Administration de la Compagnie du P.L.M. ou auprès de Monsieur le Baron Edouard pour les Chemins de fer du Nord qui fit en particulier son éloge funèbre le 7/10/1925.

    Apparemment il est illustre par les écrits que j'ai pu recueillir ici et là. Mais en fait il ne laisse aucune trace officielle publique contrairement à d'autres et ceci m'a à plusieurs reprises interpellé.

    Le but de cette démarche est, vu le peu d'empressement mis pour sa reconnaissance, de mobiliser un mouvement en sa faveur. Pour cela il est nécessaire d'avoir des appuis reconnus qui sachent se faire entendre des autorités. La proche famille qui a jouit de ses largesses n'est pas non plus très empressée, je suppose.

    Ainsi je fais appel à votre expérience ne sachant trop comment m'y prendre et je suis preneur de toutes suggestions de votre part.

    En espérant avoir attiré votre attention sans vouloir pour autant prendre de votre temps précieux, je vous remercie d'avance et je vous prie, Madame, de recevoir l'expression de mes salutations distinguées.

    Michel Dervillé

    Président de l'Association

    P.S. : Veuillez trouver ces quelques documents joints.

  • Accueil/page2/page1/Histoire/Journal/Association/Listes/Favoris/Contact/Haut de la page/Points d'Intéret/Messages/Stéphane DERVILLÉ